Blog du Jardingue

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 25 juin 2013

AH MEN !

Le Jardingue is dead pour de bon et nous remercions tous nos fidèles, curieux et visiteurs du hasard de leur participation à nos soirées déjantées ! C'est un enterrement choisi après mûres réflexions, tergiversations, méditations et contemplations... Le vent transporte le Jardingue sur une autre piste et ce lieu insolite devient désormais un loft excentrique entièrement équipé (cuisine, salle de bain, couchages) qui fera office de gîte dès cet été avec un jardin botanique privé à dispo ! Cependant, les jardingos sont toujours là et nous organiserons à titre privé de nouvelles soirées réservées à celles ou ceux qui font partie de "la famille"... Si vous en êtes, balancer un mail à cette adresse lartbeaurecent@gmail.com et vous serez informés des fiestas jardinguesques... De plus, suite à la demande,le Jardingue va sans doute se métamorphoser sous forme d'association pour dispenser son ambiance Cabaret particulière dans des endroits tels que restaurants, bar, lieux privés... Merci encore à ceux qui nous ont aimé et soutenu !

jeudi 4 octobre 2012

LA BONNE PAROLE...

Mes frères, mes soeurs, si l'ennui pose ses ailes sur votre coeur endolori et que votre joie est recouverte d'une poussière de cendres, alors jetez un oeil sur le Facebook du Jardingue ! Une prose légère, joyeuse et pleine d'espérance saura vous guérir des misères de ce monde et surtout, le Jardingue apportera à votre chemin d'errance une direction juste et saine grâce à son manuel des bonnes manières (guide gratuit et consultable par toutes et tous)... Que demande le peuple à part du fric, un bon plan et une bonne bouffe ?

mardi 4 septembre 2012

FACEBO OK !

Le Jardingue se déploie tranquillement sur Facebook et il est disposé à vous intégrer dans sa liste d'amis si vous le désirez ? Des petits billets d'humeur sont postés régulièrement, dévoilant au grand jour la face intime du modeste démiurge... Vous serez de cette manière à même de découvrir les ressorts, les motivations et désirs du lieu exactement comme le font régulièrement les services de renseignements généraux, les agents du ministère de l'intérieur, les espions amateurs, les fans introvertis, les non-inscrits sur le site et surtout ceux dont l'âme est rongée par un démon intérieur (on les connaît tous) ! Tapez sur "facebook jardingue" sur votre moteur de recherche et le miracle sera...

mardi 24 juillet 2012

€T N'OUBLI€Z PAS...

Facebook a le privilège de recevoir Le Jardingue ! On fait ça pour le fric... et surtout le plaisir...

samedi 14 juillet 2012

L'AMITI€ AUTH€NTHIQU€...

Vous aimeriez être proche du Jardingue, ressentir la chaleur affective de son corps et la puissance infini de son esprit ? Réjouissez-vous car désormais ce rêve devient possible avec l'activation sur facebook d'un compte Jardingue !!! Abandonnez vos peaux de solitude et vos égarements sentimentaux, devenez friends avec "Stephane Garcia" alias Jardingue sur le superbe et fantastique site Facebook !!! Vous découvrirez ainsi les potins inavouables du lieu, le précieux n° de la carte banquaire, l'étrange liaison amoureuse avec un top model inconnu, le visage de l'enfant caché dans le placard à balai, l'atroce maladie dégénératrice qui contamine les clients, l'identité du cadavre enterré dans le jardin, la recette du rat en lasagnes servi chaque samedi soir, l'odeur des chaussettes de la danseuse et plein de secrets encore !!! Tapez FACEBOOK puis "Stéphane Garcia" sur votre clavier (pas sur lui car ce serait un suicide) et vous bénéficierez ainsi des joies du mariage virtuel pour le meilleur et bien sûr le pire...

mercredi 11 juillet 2012

MOINS CHAIR, C'EST VIRTUEL...

L'étonnement est sans doute la première réaction qui se lit sur le visage d'un visiteur du hasard qui franchit la porte du Jardingue . Il ouvre grand les yeux et réalise qu'il vient d'entrer dans un univers qui ne ressemble en rien à celui qui émane de l'Elysée, du Mont Saint-Michel ou de Carrefour... Après juste trois secondes de contemplation admirative, l'inquiétude le submerge brutalement avec cette pensée d'avoir à dessouder l'ouverture de son porte-feuille pour pouvoir visiter ce lieu insolite... Alors, sorti comme par magie d'un nuage éthèrien, le praince of the Jardingue s'exclame : "Don't panic, you can venir jeter un eye whitout paying cose it's gratuit to visit !" ... De ce fait, nul besoin pour le captain du lieu de se prendre la tête si une branche dépasse, si la pluie a mouillé votre chevelure laquée, si un rateau se prélasse dans un chemin, si vous aimeriez plus de ceci ou de cela, si vous êtes de mauvaise humeur car c'est GRATUIT... Ensuite, si éventuellement vous prenez un café et trouvez malencontreusement une mouche qui prend son bain, ok.. ok... ok... ok, on vous en sert un autre car le premier est payant...

mardi 3 juillet 2012

L'EAU ET LA FEU...

La possibilité de l'extinction de Flamme ne pouvait s'effectuer que par le biais d'un printemps démesurément pluvieux, et ce fut le cas ! Elle possédait de jolis crocs harmonieusement encastrés dans une gueule de berger/dogue et son pelage clair et lumineux, son caractère farouche et sensible malgré ses 45 kgs de muscles la plaçaient en habitante du Jardingue immanquable... De nombreux visiteurs notifiaient l'étrange incohérence du panneau "Prière de sonner et d'attendre" qui les renvoyait à une absence totale... de bouton de sonnette ! Leur hésitation momentanée était alors invariablement accompagnée par les aboiements de notre cerbère, consacrant ainsi toute la subtilité déroutante du lieu... Flamme était née au Jardingue, fille de Pandore et Faust, et son appétit pour nos poules, relayé par ses yeux presque innocents et des plumes collées sur la langue, faisait d'elle un animal fiable, car fidèle à ses instincts... Pour finir ce petit couplet sentencieux et non commercial, un dernier mot pour elle : "Repose en pet, cocotte..."

jeudi 14 juin 2012

SERVICE ET POURBOIRE...

Enfin du vrai spectacle qui nous change de la politique avec ce merveilleux tournoi de Rolland Garros qui a vu la victoire de Nadal ! Ah quel joueur magnifique que ce Nadal avec son faux air de jeune bohémien qui chope une raquette à défaut d'une guitare ; Rafa s'est donc battu comme un lion pour l'honneur (1,25 millions d'euros de gain) et la beauté du sport (1,25 millions d'euros de gain) bien sûr mais aussi pour sa charmante fiancée (1,25 millions d'euros de gain) et sa famille qui l'encourageait (1,25 millions d'euros de gain), sans oublier tous les enfants fascinés (1,25 millions d'euros de gain) par son talent et sa lutte acharnée (1,25 millions d'euros de gain) pour vaincre une septième fois (1,25 millions d'euros de gain) et entrer dans la légende du tennis mondial (1,25 millions d'euros de gain) ; bon, il est vrai que notre Nadal s'est énervé lorsque la baballe était trop mouillée et que l'autre en face voulait lui piquer son pognon (1,25 millions d'euros de gain) euh non sa victoire avec la coupe (1,25 millions d'euros de gain)... Bon tout cela s'est bien terminé car Rafa était motivé (1,25 millions d'euros de gain) pour nous offrir un beau moment de distraction (1,25 millions d'euros de gain) dans le pur esprit sportif (1,25 millions d'euros de gain) ; d'ailleurs, un des journalistes de tv l'a questionné sur la possibilité ou non de pouvoir placer cette septième coupe dans sa maison car il faut bien avouer qu'il faut de grandes étagères pour poser tous les trophés gagnés ... ahaha .... MORT DE RIRE devant une question aussi conne parce que Nadal, avant de s'inscrire au tournoi, il avait quand même prévu un coin chez lui pour ranger la coupe (1,25 millions d'euros de gain) puisqu'il venait pour gagner le coeur des gens (1,25 millions d'euros de gain)... Bon, bref, il était content (1,25 millions d'euros de gain) et il a remercié le public pour sa participation (1,25 millions d'euros de gain) et sa gentillesse (1,25 millions d'euros de gain) ; par contre il n'a pas dit un mot sur l'espagne et les difficultés de son pays parce que Rafa c'est pas le genre de mec qui mélange les genres (1,25 millions d'euros de gain), il est toujours modeste (1,25 millions d'euros de gain), bourré de fair-play (1,25 millions d'euros de gain) et le coeur sur la main (1,25 millions d'euros de gain) droite puisque que la gauche tient 1,25 millions d'euros de gain.

mardi 5 juin 2012

LE JARDINGUE EST-IL RACISTE ?

Oui, le Jardingue est résolument raciste car comment accepter et supporter cette insoutenable menace venue de l'étranger ? En effet, notre planète possède des ressources limitées et ces hordes d'extra-terrestres qui nous observent doivent comprendre que les terriens, bien que mammifères eux-aussi, ne sont pas des vaches à lait ! Le Jardingue refusera donc toute entrée à des créatures venues de l'espace afin de ménager le confort de sa clientèle multi-raciale... Par contre, si par le plus grand des hasards, l'un de ces aliens bénéficiait de l'apparence de Monica Belluci ou possédait le porte-feuille de Zuckerberg, une exception pourrait éventuellement être envisagée afin de ménager les relations diplomatiques entre la Terre et l'Espace ; autre point, la direction de l'établissement se réserve le droit de faire appel à David Vincent pour tout organisme douteux ou suspect ! PS : si vous avez un superbe loft sur une planète hors système solaire avec piscine intérieure, sauna, caviar et écran plat, invitez-moi !!!

mercredi 23 mai 2012

SORTIR OU MOU RIRE...

Aujourd'hui, "tout fout le camp", "il pleut trop", "fait froid" sont les expressions qui détruisent des millions de litres de salive dans les bouches des contemporains... Si on ajoute les sujets de la politique et le prix de l'essence couplés au chômage et à la joliesse de Valérie Kreilweiler (quelque chose comme ça), il ne reste que quelques minces possibilités à l'esprit humain de se construire une magnifique architecture intérieure et de repousser les habitudes en disant : " Ma chérie, j'en ai ras les bonbons de Patrick Sébastien, de manger dans un resto avec un serveur au cul serré, de discuter avec Roger et Myriam pour répéter mille fois les mêmes choses, d'aller chez ta mère juste pour avoir bonne conscience, de m'endormir bourré sur le canapé parce que demain c'est un dimanche de mort et lundi la reprise sans but du boulot, donc mon amour je te propose une petite soirée Cabaret au Jardingue afin de retrouver cet élan de vie que nous connaissions ensemble lors de notre première semaine de mariage ! Quoi, tu refuses ? Mais pourquoi ? Ah simplement parce que je ne suis plus celui que tu as connu ! Et bien, si j'ai autant changé, accepte mon invitation ! Tu découvriras avec extase le nouvel être fantastique que j'incarne !" ... Oui, les chances de concrétiser cette évasion nécessaire sont faibles mais néanmoins, l'homme (accessoirement la femme) a toujours trouvé cette force intérieure qui lui a permis de conquérir des territoires vierges pour les métamorphoser en mégalopoles polluées et ce talent confirmé prouve bien que tout n'est pas perdu ! Donc, venez vous perdre et donc vous retrouver au Jardingue car WE NEED YOU et YOU AUSSI !

mercredi 18 avril 2012

LES GRANDES ERECTIONS !

L'expulsion des frustrations, des ressentiments trouveront un écho ce dimanche dans l'arène du cirque car la fourmilière est en ébullition ; chacun semble rejoindre sa garnison et enfiler la tenue de combat pour affronter son frère, voisin, collègue, patron et même son chien si il le faut ; les grands prophètes le clament : "vous êtes malheureux et innocent, c'est la faute de l'autre, vous êtes menacés et l'apocalypse guette alors suivez-moi pour sauver votre cul !"... Le principe du "si vous n'êtes pas avec nous, vous êtes contre nous" règne donc en maître parfumant d'un arôme putride cette jolie petite cour de récréation démocratique... Mais que reste-t-il de nos amours, de celle ou celui qui nous a transporté dans une vie rêvée, de la douceur du printemps, d'une cantate de Bach, de l'insouciance malgré les problèmes, du rire des enfants ? ... La réponse doit surement figurer sur le programme téloche de la semaine prochaine mais comme je n'ai plus de fric pour l'acheter, je vais aller trucider le libraire pour l'obtenir...

mercredi 8 février 2012

L'EMPIRE CONTRE ATAC...

Jolie période que la notre où le slogan "Travailler + pour gagner +" a évolué en un "Sacrifiez-vous ou vous mourez"... Une chose est certaine, l'évasion, la beauté de l'inutile et sa poésie sont fichées au grand banditisme, reléguées dans les basses fosses de l'oubli car Money n'est pas Monet et le temps des rires et des chants (quand les kids crevaient la dalle au Beng' et que l'économie bandait), et bien cette période est révolue, condamnée, enterrée... Pourtant, un lieu peuplé d'irréductibles gaulois résistent encore et toujours à l'envahisseur ! Coincé entre deux garnisons à gauche et à droite, le Jardingue continue son existence créatrice et chaotique en proposant aux déserteurs de la normalité et de la sclérose, qu'ils soient pauvres ou blindés, paysans ou rats des villes, incultes ou Spinozien, jeunes ou en putréfaction, des soirées Cabaret uniques arrosées de chansons dans une atmosphère éminemment conviviale ( bien mieux qu'à Mac Do)... Donc, coupez le cordon avec les infos et la litanie du conditionnement à la résignation et sortez pour rejoindre notre univers où la liberté et le refus des idées caricaturales sont les bienvenus... Sinon, si vous désirez juste passer un bon moment en mangeant avec de la musique et du spectacle plein les mirettes, c'est notre spécialité et c'est pas cher !

mardi 24 janvier 2012

LA VERITE VRAIE...

Les promeneurs du hasard qui découvrent le Jardingue et ses soirées Cabaret émettent souvent l'opinion que cette création artisticommerciale ferait un "carton" si elle était située aux abords de Paris, Lyon et même New-York ! ... Evidemment, le Charolais Brionnais ne possède pas un potentiel humain comparable aux grandes cités humaines, l'esprit rural prédomine et enclenche parfois une frilosité naturelle face aux nouveautés non-conventionnelles ; la crise actuelle n'arrangeant rien, si ce n'est la fréquentation de Pôle Emploi, beaucoup se demandent : Comment survit le Jardingue dans cette tourmente ? A cette question, plusieurs réponses voltigeraient donc dans les esprits étroits et jaloux de certains quidams : trafic de drogue, maison de passes, secte etc... Au risque de décevoir les affamés du ragot tout chaud, Le Jardingue déclare haut et fort son innocence virginale et subversive et il honore les colporteurs de merde avec son majeur bien dressé... Au plaisir ;)

mardi 3 janvier 2012

L'ESPOIR FAIT CE QU'IL PEUT !

La nouvelle année débute, nos figures striées et nos organismes impactés par l'alcool, le manque de sommeil et la nourriture exagérément riche, semblent refuser un simple passage à 2012 et suggérer un saut temporel plus conséquent soit 2018 ou 2134 pour les individus les moins raisonnables ! Cela dit, quel sens aurait la vie si chaque instant devait être orienté sur l'objectif paranoïaque de préserver à tout prix sa santé afin de mourir le plus tard possible ? Durer pour durer, sacrifier les plaisirs multiples sont des principes étrangers à l'esprit du Jardingue qui prône une philosophie d'existence en CDD basé sur une exigence de qualité de vie couplée à une mission en DCD admise... Bref, chacun cuisine sa propre sauce et avale de manière responsable sa mixture ! Pour conclure ce petit aparté, le Jardingue vous souhaite une belle vie avant la mort...

vendredi 18 novembre 2011

NEWS PAS LATER...

Le Jardingue met en place une opération "mailing" afin de vous offrir automatiquement les infos chaque semaine sur les activités ou la programmation musicale du lieu ! If you are interested par cette démarche, il vous suffit de nous le faire savoir en nous envoyant un mail du genre : " Bonjour, je suis en extase devant le Jardingue et je me languis, chaque jour et nuit, de vous revoir... je n'ose vous dire qu'il me serait fortement agréable que vous m'adressiez hebdomadairement une lettre électronique, lettre qui comblerait mes désirs et me permettrait de connaître précisément vos moindres faits et gestes ! "... Donc, si vous suivez cette procédure (nuances acceptées), vous appartiendrez certainement à ce groupe de contacts qui bénéficiera de notre service relation'ship ! A vous de voir...

jeudi 17 novembre 2011

C'EST DE L'ART, JEAN !

La philosophie du Jardingue est issue d'une longue lignée de penseurs préhistoriques qui préféraient observer la souplesse de déplacement du mammouth plutôt que la cotation en bourse de sa viande ; suite à ce comportement, un développement étonnant du cervelet de l'homo-jardingus a été constaté, le plaçant de facto au premier rang sous les rayons du soleil, le cul posé sur le sable chaud tandis que les hordes de guerriers s'empalaient joyeusement au milieu des prairies verdoyantes ; ce positionnement d'observateur paresseux a donc permis à ce spécimen de l'évolution de goûter au Temps qui passe et à la joyeuse inutilité de l'Art qui se traduisait à l'époque par la contemplation de la forme des nuages dans le ciel, par l'étude lascive des contrastes de couleurs entre le sang des victimes et les verts étincelants des herbes... L'homo-jardingus admirait aussi les ondulations gracieuses des femmes qui cueillaient les baies, repassaient les fourrures, balayaient la grotte et il participait parfois à leurs réunions sur les bienfaits de l'argile, sur la nécessité de se délivrer des entraves... Cette forme de liberté dont jouissait l'homo-jardingus n'avait évidemment pas que des aspects positifs mais il préférait suivre son inclination naturelle, quitte à cogner durement sur les quelques indélicats emmerdeurs qui lui cherchaient des noises... Bref, la vie coulait comme un ruisselet d'eau pure sur un bloc d'uranium et cette existence ressemblait, à quelques détails près, à celle que l'humanité connait actuellement... La conclusion de cette jolie fable démontre, puisque vous avez sacrifié votre temps à sa lecture, que vous êtes intellectuellement disposés à venir vous délasser quelques heures dans une des extravagantes soirées Cabaret du lieu ; cependant, pour réaliser ce rêve, il ne vous manque qu'un petit détail à régler : 18€ !

mercredi 7 septembre 2011

Nouvelles photos !

De superbes nouvelles photos sont visibles ( merci Christiane Lagrost, Eitel & Liz ) et vont l'être pour réactualiser le site du Jardingue, pour appâter les nouveaux venus et aussi pour satisfaire la curiosité dévorante de ceux qui ne viendront jamais au Jardingue ( on regarde, on bave mais on ne touche pas !)...

mardi 16 août 2011

Un mystère résolu !

Depuis quelques années, les plus grands centre de recherches mondiaux tentent de comprendre la raison de la suprématie touristique de la grotte de Lourdes sur le Jardingue ; coup de tonnerre au CNRS, un communiqué d'un savant Islandais d'origine Mexicaine nous apporte aujourd'hui la clé de cette énigme ! En effet, Monsieur Johnsonn Ben Martin a découvert que la grotte inhabitée, mais ornée d'une statue au goût douteux, offre au promeneur la certitude d'avoir un abri en cas de pluie ou d'orage alors que le Jardingue n'évoque pour le quidam qu'un jardin sans toit protecteur contre les intempéries... L'ignorance de la présence d'une salle originale et chaleureuse dans ce dernier lieu provoquerait donc la supériorité indiscutable de la grotte de Lourdes ! Face à ce problème, le jardingue va tenter de trouver une solution dans les prochaines semaines mais la tâche s'avère ardue car il faudrait sans doute un miracle pour que les touristes récupèrent leurs neurones...

lundi 11 juillet 2011

INCONTOURNABEULE !

La visite du jardin est GRATUITE tout l'été donc venez seul ou en famille pour découvrir ce lieu insolite avec son jardin botanique plein de nouvelles sculptures qui font la joie des petits et des grands ! un menu complet à 9€ (réservation demandée) est à votre disposition si besoin ainsi qu'un bar dans la magnifique salle de Cabaret ! Alors n'hésitez-pas à voyager jusqu'au Jardingue pour un dépaysement garanti...

mardi 5 juillet 2011

Où se trouve le Jardingue bondiou !!!

Le Jardingue est situé à mi-distance entre la ville de Chauffailles ( à 5km) et celle de La Clayette ( à 6 km ), sur la départementale 985... Une signalisation " jardin gratuit " est apposée sur le lieu en bord de route ainsi qu'un panneau plus important dans le cas où vous seriez absorbés dans une phase de méditation déroutante ! Le Jardingue est donc en Saône et Loire ( proche 42 ), en France ( proche Germany), en Europe ( proche Asie), sur Terre ( proche Mars ), dans la galaxie ( proche Disney Land )... Avec un peu de courage et de chance, vous trouverez !